HUGO L’INTERVIEW


Festival Off AVIGNON -Théâtre Essaïon à 11h45 (relâches le 29 juillet)

Affiche HUGO Avignon 19

De et avec Yves-Pol DENIELOU

Mise en scène de Charlotte HERBEAU

Et si l’esprit de Victor Hugo nous rendait visite le temps d’une interview ?
Une journaliste l’interroge, sur sa vie, sur l’écriture, la politique, la religion. Il répond sans détour et se dévoile.
Chacune de ses réponses est composée uniquement de textes de Victor Hugo extraits de discours, de lettres, de romans, de poèmes.

Des propos simples, drôles ou émouvants, et d’une stupéfiante modernité, qui exhortent à la liberté.

Pourquoi Hugo Aujourd’hui ?
Laïcité, romantisme, liberté.

Spectacle également proposé aux scolaires

MERCI LA PROD Compagnie

LA PRESSE EN PARLE !

LA PROVENCE : Dans une mise en scène des plus sobres, le comédien incarne véritablement l’auteur des Misérables. Il est souvent périlleux de faire parler les morts, mais le défi est ici relevé avec une belle humilité, au service de celui qui voulait être Chateaubriand sinon rien. L’interprétation porte le souffle hugolien. Les textes sélectionnés avec pertinence nous rappellent à quel point Victor Hugo était un grand écrivain, mais avant tout un poète, devenu monument de la langue française. Hugo l’interview est un spectacle intelligent, dont on ressort heureux et grandi.

RUE DU THEATRE : Dans cette interprétation habitée par le souffle d’une admiration sans précédent, Yves-Pol Deniélou révèle le visage de celui qui se dit traducteur des « grondements, des hurlements, des murmures et de la rumeur des foules. » Il le fait revivre avec la sagesse passionnée d’un homme qui sait avoir tout compris aux secrets de la vie, de l’âme et de ses tourments. C’est beau, c’est fort et ça remet les idées en place.

CULTUROTOPIA : Hugo l’interview est une magnifique occasion de se confronter à qui était vraiment Victor Hugo et ce qui fait que son œuvre reste d’une éclatante modernité. L’heure de représentation passe à la vitesse de l’éclair et on aimerait encore se délecter un peu plus de cette langue simple et d’une richesse infinie. Allez à la rencontre de cet homme et vous aurez encore plus envie de vous plonger dans ses écrits.

QUATRIEME MUR : La mise en scène est minimaliste et très efficace, une sobriété au service de grands textes. Tantôt pensif, tantôt taquin, toujours brillant, Victor Hugo est ici aussi humain qu’éternel. Une découverte dont on sort ému, enrichi et avec l’envie folle d’ouvrir de nouveau Notre-Dame de Paris. Un superbe moment de théâtre et de littérature.